AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Géographie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Boris Ursus
Tzar
avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Géographie   Dim 4 Mar - 8:11

Kislev s’étend au nord-est de l’Empire. Bordée par ce dernier au sud et à l’ouest, par le Pays des Trolls au nord et les Montagnes du Bord du Monde à l’est et au nord-est, elle est la plus civilisée des nations septentrionales.




Les Terres des Kislévites


Les frontières nord du pays ne sont pas clairement délimitées, mais on considère généralement qu’elles s’arrêtent au fleuve Lynsk qui coule vers l’ouest depuis les Montagnes du Bord du Monde jusqu’à la Mer des Griffes. Sa frontière avec l’Empire a été établie au niveau de la rivière Urskoy (nommée ainsi d’après le dieu Ursun), un affluent du Talabec. Le nord de Kislev n’est guère différent de la toundra qui s’étend au-delà sur le Pays des Trolls, tandis que l’est est plus boisé, particulièrement au pied des montagnes. Certaines tribus kislévites vont au nord du Lynsk, dans le Pays des Trolls et plus à l’est en empruntant la Haute Passe. Ce sont des terres stériles et ne s’y aventurent que des tribus nomades se déplaçant d’un pâturage à l’autre à la façon des maraudeurs des Terres Sombres.

À l’extrême sud, Kislev devient plus accueillante, bien que le climat y reste rigoureux tout au long de l’année. On y trouve de nombreuses fermes faites de pierres grossièrement taillées ou de rondins, car les carrières de pierre sont rares dans cette région. Cela confère aux habitations des kislévites une apparence rustique que les gens de l’Empire trouvent fruste et grossière. Les temples et les palais des grandes cités sont en revanche magnifiques, avec leurs dômes bulbeux et leurs tours recouvertes à la feuille d’or.

Kislev, en plus de sa capitale éponyme, possède deux autres grandes villes : Praag et Erengrad. Chacune a une histoire et des coutumes qui lui sont propres, et bien qu’elles soient toutes peuplées de kislévites, elles restent profondément différentes.

Kislev
Capitale du pays et lieu de résidence des Tzars et des Tzarines, Kislev est la plus grande et la plus développée des trois cités. Située près des rives de l’Urskoy, aux portes de l’Empire, elle a été très largement influencée au cours des siècles par les modes, la littérature et l’architecture de ce dernier. Les Khans et les reines Khans du peuple des Gospodars ont fondé Kislev en l’an 1 524 du calendrier impérial (An I du calendrier kislévite), et si la ville a depuis été assiégée de nombreuses fois, elle n’est jamais tombée aux mains de l’ennemi.

Au centre de la cité trône le Palais Bokha, siège du pouvoir. Il est relativement récent car reconstruit sous le règne du Tzar Boris Bokha après que le palais originel gospodarin eut été détruit lors de la Grande Guerre contre le Chaos en 778 (An 2 302 du calendrier impérial).

Erengrad
À l’origine, Erengrad était la capitale du peuple Ungol, alors guère plus qu’un gros village fortifié nommé Nordvard. Elle tomba ensuite sous la coupe des Gospodars et prospéra, devenant le plus grand port de Kislev et sa principale cité commerciale. Bâtie à l’entrée de l’estuaire du Lynsk, elle reçoit dans sa rade des navires en provenance du Vieux Monde, de Norsca, et même du Nouveau Monde. Ses quais débordent de marchandises telles que des pierres précieuses, des esclaves et du minerai. Kislev n’entretient pas de flotte de guerre, mais les eaux de la Mer des Griffes sont dangereuses en dépit des patrouilles incessantes de la flotte impériale et chaque navire marchand est normalement aussi bien armé que n’importe quel navire de guerre d’une autre nation. En cas de nécessité, ils peuvent être réquisitionnés par la Tzarine.

Praag
Également connue sous le nom de Cité Maudite, Praag est la plus septentrionale des villes kislévites et a été plusieurs fois envahie par les tribus nordiques. Lors de la Grande Guerre contre le Chaos, les maisons furent si corrompues par l’influence maligne du Chaos que des bras et des yeux y apparurent. Les échos de cris inhumains résonnaient dans les murs et le sol lui-même se mit à se mouvoir et à onduler. Après leur victoire qui libéra finalement Kislev de son siège, les kislévites rasèrent totalement Praag et la reconstruisirent, mais la ville a gardé depuis une réputation sinistre et l’on murmure que des phénomènes étranges continuent d’y survenir. Les habitants de Praag sont connus pour leur humeur changeante et leur nervosité qui frise la paranoïa, certains les accusent même d’avoir des liens secrets avec les Puissances du Nord…

Praag sert aussi de point de ralliement pour les différentes tribus nomades en temps de guerre, et par conséquent abrite une population Ungol très nombreuse. Cela a mené à trois tentatives de sécession au cours des siècles. Les deux premières fois, un embargo sur la cité permit de la ramener sous contrôle kislévite, mais pour la troisième, le gouvernement des Gospodars dut intervenir par la force afin de rétablir son autorité. Depuis, un gouverneur a la charge d’administrer la cité et n’a de comptes à rendre qu’à la Tzarine et à personne d’autre.

_________________
En avant ! ... A la recherche de nos folies et de nos gloires !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kislev.forumactif.fr
 
Géographie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeux Géographie
» Jeu de géographie
» Jeux Géographie
» Géographie du Comté de Castagne
» Histoire du Béarn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Kislev - Warhammer :: Background-
Sauter vers: